Qu’est-ce que l’hypnose

Avant toute chose, pour bien commencer, il est important de vous définir ce qu’est l’hypnose. Le terme d’hypnose est souvent mal connu et galvaudé par des considérations erronées et sans fondements.

L’hypnose est une pratique ancestrale longtemps marginalisée mais qui a toujours su faire preuve d’efficacité. Elle est reconnue depuis peu grâce aux récentes découvertes scientifiques faites sur le fonctionnement du cerveau, et notamment grâce à l’arrivée de l’IRM fonctionnelle et aux avancées des neurosciences. C’est une discipline en permanente évolution.

L’hypnose est une thérapie dite brève, qui utilise des méthodes de transformation personnelle, simples, rapides et hautement efficaces et qui ont su faire le succès de cette pratique.

Cette thérapie utilise un état particulier qui s’appelle l’état hypnotique. C’est un état où notre inconscient, là où sont programmés nos automatismes de pensées, de comportements, et notre mémoire émotionnelle, est plus ouvert, et apte à recevoir des suggestions de changement positifs.

Qu’est-ce que l’état d’hypnose?

L’hypnose est une discipline aussi ancienne que complexe, souvent assimilée à un état de sommeil mais scientifiquement définie comme un état de veille et de conscience élargie. Il s’agit simplement d’un mode de fonctionnement psychologique où notre conscient observe la réalité de manière détachée, pour permettre à notre inconscient de se réveiller. Plus concrètement, c’est le moment où nos paupières se ferment, le corps se détend et l’esprit se relâche permettant ainsi à l’inconscient de s’exprimer. Nous pouvons dire qu’il s’agit d’une forme de sommeil du corps où l’esprit est en éveil.

Cet état est aujourd’hui clairement défini par l’electro-encéphalogramme car notre cerveau passe en ondes alpha. Alors que le mode conscient normal est en ondes beta. Cet état alpha est un état tout à fait naturel dans lequel nous passons tous plusieurs fois par jour, au moins une fois toutes les heures et demi (durée d’un cycle circadien), et aussi au moment de l’endormissement ou du réveil. C’est pourquoi l’hypnose est aussi efficace dans les troubles du sommeil. C’est aussi un état de conscience élargie, où conscient et inconscient coopèrent en harmonie. Un musicien passe en état d’hypnose lors d’une improvisation musicale par exemple.

Cet état agréable de relâchement peut être provoqué par un praticien de l’hypnose certifié, grâce à la parole. Le praticien en hypnose accompagne alors le sujet dans une transe harmonieuse ou rêverie, dans laquelle il va avoir accès aux ressources infinies de son inconscient.

Le praticien pourra ainsi aider le sujet hypnotisé à développer ses capacités intellectuelles, physiques ou artistiques, déprogrammer les automatismes négatifs en faveur de comportements plus positifs et changer les programmes émotionnels de son inconscient.

L’Hypnose aujourd’hui : une pratique scientifiquement prouvée

Le British Medical Association définit l’hypnose en 1955 comme « un état passager d’attention modifiée chez le sujet, état qui peut être produit par une autre personne et dans lequel différents phénomènes peuvent apparaître spontanément ou en réponse à différents stimuli verbaux ou autres. Ces phénomènes comprennent un changement dans la conscience et la mémoire, une susceptibilité accrue à la suggestion et l’apparition chez le sujet de réponses et d’idées qui ne lui sont pas familières dans son état d’esprit habituel. En outre, des phénomènes comme l’anesthésie, la paralysie, la rigidité musculaire et des modifications vasomotrices peuvent être, dans l’état hypnotique, produits et supprimés. »

Depuis plusieurs années, les études en neurosciences effectuées grâce aux IRM s’intéressent de plus en plus à l’hypnose et ont démontré l’efficacité des suggestions hypnotique sur les réponses neuronales. On a constaté que le sujet sous hypnose a une activité cérébrale différente qu’un sujet en état de vieille ou de sommeil, les fonctions motrices, sensorielles et oculaires s’activent dans le cerveau.

En France en 1998, une équipe scientifique a prouvé l’existence d’un état physiologique propre à l’hypnose. Les images prises par tomographie par émission de positron (TEP) montrent une réelle différence d’au moins quatre zones du cerveau, par rapport à l’état de veille ordinaire, celui de rêverie éveillée ou même de visualisation.

Aujourd’hui reconnue par le Conseil de l’Ordre des Médecins et la Haute Autorité de Santé, l’hypnose est un processus naturel, qui prend forme dans notre inconscient. La thérapie par l’hypnose est de plus en plus utilisée dans les grands hôpitaux de France (Amboise Paré, Institue Curie, Centre Hospital-universitaire de Paris 6 etc…), entre autres dans les blocs opératoires, en complément ou en remplacement de l’anesthésie locale et même générale, et dans les Centres de la douleur pour le traitement des douleurs chroniques.

Est-ce que l’hypnose marche sur tout le monde ?

En hypnose thérapeutique, nous fonctionnons toujours avec l’accord du client. Comme présenté ci-dessus, l’état d’hypnose est un état tout à fait naturel dans lequel nous passons plusieurs fois par jour sans nous en rendre compte. Donc forcément, tout le monde a déjà été en état hypnose et est capable d’y retourner! Ne confondez pas l’hypnose thérapeutique avec l’hypnose de spectacle, nous n’allons pas vous faire faire le chien ni la poule. A moins d’avoir été forcée à venir en séance contre votre gré, auquel cas vous aurez la liberté de ne pas vous laisser aller en état d’hypnose, alors tout le monde peut y aller facilement en étant guidé.